L'équipe CY PLACES

Membres Permanent.e.s

Elizabeth Auclair
Maître de conférences HDR en aménagement. Ses travaux se caractérisent par une pluralité d'objet de recherche, et s'articulent autour de trois principaux axes : les politiques culturelles et patrimoniales des territoires, les processus participatifs et la co-construction des projets et les démarches alternatives pour un développement soutenable des territoires (la décroissance, les communs, etc.)

Didier Desponds
Professeur des Universités en géographie urbaine et géographie sociale à Cergy Paris Université. Ses travaux portent sur les stratégies résidentielles, les processus de spécialisation sociale des territoires, les micro-conflits urbains et sur les effets sociaux des politiques urbaines mises en œuvre à différents niveaux d’échelle (de l’opération locale de rénovation urbaine aux politiques de l’habitat mises en œuvre par l’Etat). Il dirige par ailleurs la collection « Devenirs urbains » aux éditions du Manuscrit.

Jean-Baptiste Frétigny

Maître de conférences en géographie à Cergy Paris Université, membre du laboratoire PLACES, chercheur associé à l’UMR Géographie-cités et research fellow à l'Institut Convergences Migrations. Ses travaux portent sur l’hétérogénéité des expériences, des représentations et des politiques de mobilités.

Katja Hackenberg
Maître de conférences en sciences de l'homme et de la société à l'IUT de Neuville-sur-Oise.

Anne Hertzog
Maître de conférences de géographie à Cergy Paris Université, membre du Laboratoire PLACES associé à l’EIREST (Paris 1 – Sorbonne). Elle travaille sur les processus de patrimonialisation, le lien tourisme-mémoire et la géographie des musées. Ses recherches actuelles portent tout particulièrement sur la fabrique patrimoniale de la première Guerre mondiale et la territorialisation des constructions liées à ce conflit.

Karl Hoarau
Enseignant-chercheur en géographie physique, géographie de l'environnement et géographie des risques. Il effectue des recherches sur les cyclones tropicaux et les risques les accompagnants sur le globe.

Damien Masson
Maître de conférences en Urbanisme. Chercheur au laboratoire PLACES, et chercheur associé au laboratoire CRESSON (UMR CNRS-MCC 1563). Ses principaux thèmes de recherche concernent les ambiances urbaines et l'expérience sensible des mobilités ordinaires. Ses travaux actuels portent sur l'identité sonore du métro parisien, d'une part, et sur la question du rapport entre logiques de sécurité / surveillance urbaine et ambiances, d'autre part.

Basile Michel
Maître de conférences en géographie, chercheur au laboratoire PLACES et chercheur associé au laboratoire Espaces et Sociétés (UMR CNRS 6590). Ses recherches traitent des liens entre art, culture, créativité et territoires. Ses travaux actuels portent notamment sur les scènes culturelles et créatives, les quartiers créatifs et les espaces de coworking dans des contextes territoriaux variés (Nantes, Paris, Marseille, Grenoble, Shanghai, Pékin).

Akila Nedjar-Guerre
Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication au département MMI de l’IUT de Cergy-Pontoise, responsable du master 2 professionnel « RSE, Communication et environnement » à Neuville. Ses travaux portent  sur les représentations  de l’environnement et du développement durable dans les médias ainsi que sur les dispositifs de mise en réseau proposés par les acteurs dans le cadre des approches collaboratives citoyennes.

Samuel Rufat
Maître de conférence HDR en géographie à Cergy Paris Université et à l'Institut Universitaire de France, membre du laboratoire PLACES et chercheur associé à l’UMR Géographie-cités. Ses travaux portent sur quatre thématiques principales : la vulnérabilité sociale et la résilience urbaine, les inégalités et la justice environnementale, les métropoles post-socialistes, et les pratiques et représentations spatiales des joueurs de jeux vidéo.
Saisissez ici le titre ici

Membres associé.ée.s

Ba Abdoul
Docteur en géographie de l’université de Paris I- Panthéon Sorbonne, Maître de conférences, Habilité à diriger des recherches,
spécialiste en  géographie du développement des territoires, migrations internationales , coopération décentralisée.

Claire Fonticelli
Post-doctorante à l'université de Genève, Institut de la Gouvernance de l'Environnement et du Développement Territorial (SdS)
Programme de recherche Didactique du Paysage, sous la direction de Anne Sgard et Natacha Guillaumont

Elise Garcia
Docteure en géographie, Responsable de la Mission développement durable et coopération internationale au sein de la direction de l'aménagement urbain et du développement durable de la ville de Cergy. 

Virginie Linder
Docteure en droit public, enseignante contractuelle à Cergy Paris Université, et membre associé du laboratoire PLACES. Elle est co-responsable du Master MISE (Management et ingénierie des services à l’environnement).

Victor Santoni
Docteur en géographie à l’université CY Cergy Paris. Ses travaux de thèse sont centrés sur l’utilisation des réseaux sociaux numériques dans le cadre de la gestion de crise territorialisé et portent sur une comparaison territoriale entre la région Ile-de-France en France et la région de Bruxelles-Capitale en Belgique. 

Alexis Sierra
Maître de conférence. ses recherches portent sur les enjeux autour des territoires urbains en marge en articulation avec la représentation et la gestion des risques et de l’incertitude en ville ; analyse des formes de citadinité qui en découlent ; analyse de la gestion des crises, de leurs enjeux et des territoires du risque en articulation avec la mondialisation.

Membres temporaires

Angeliki Dongiti

Chercheuse post-doctorante, sur le projet « Ambiances du (contre)terrorisme dans les villes européennes ».

Sonia Lakic

Sonja Lakić is an internationally trained architect, urban designer and planner, and a researcher with a PhD in Urban Studies. Her work evolves around the everydayness of contemporary cities and architecture, with a particular interest in anthropological and sociological aspects of architectural design and built environment and, most of all, lived forms of buildings.


Madga Maaoui

A.T.E.R pour le département de Géographie, elle a soutenu une thèse en  urbanisme à Colombia GSAPP. 

Quentin Morcrette

Je suis docteur en géographie à la suite d'une thèse obtenue en décembre 2018 à l'université Lumière Lyon 2. Mes recherches actuelle portent sur la cartographie française et américaine dans le temps long, permettant d'appréhender les changements en cours avec l'adoption de représentations majoritairement numériques. Je suis enseignant contractuel à Cergy Paris Université, et chercheur associé à l'UMR 5600 (Environnement Ville Sociétés)
Mes compétences et centres d'intérêt englobent un large spectre et vont ainsi de l'expertise cartographique au développement touristique et à l'enseignement.

Odile Plattard 

Architecte et Géographe, elle est spécialisée dans le domaine des risques majeurs en architecture; en 2019, elle a soutenu une thèse traitant de l’évacuation de populations littorales en milieu urbain et contexte multi-risque (séisme et tsunami) à travers la mise en place d’un modèle de simulation multi-agents.
Odile Plattard est aujourd’hui post-doctorante dans le projet ANR RER à Cergy Paris Université, et au laboratoire PLACES, questionnant le risque inondation en milieu urbain.
Elle est également architecte et géographe indépendante se consacrant notamment à une activité d’expertise et d’illustration scientifique.
 

Doctorant.e.s
Anne-Sophie Destrumelle

Fanny Di Tursi
Doctorante en géographie depuis 2018, sur le sujet de la gestion de crise terroriste en ville : les apports des outils géomatiques, à l'Université de Cergy-Pontoise, après avoir obtenu un financement de l'école doctorale des sciences humaines et sociales. Cette thèse est encadrée par MM. Alexis Sierra (Laboratoire Prodig, HDR) et Damien Masson (PLACES, MCF). Celle-ci aura pour axe de recherche une réflexion pluridisciplinaire, engagée sur des aspects tant théoriques que méthodologiques, abordant à la fois les sciences de la gestion, la sociologie des organisations, mais aussi les sciences géopolitiques ou encore des questions de sécurité, croisées avec les outils SIG et cartographiques. Cela donnera une nouvelle perspective à l'étude de la gestion de crise, en général, avec un regard par l'analyse spatiale et une vision critique sur notre sujet.


Alham Hitache

Laura Louman 

Tristan Majou

Après avoir obtenu un financement par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (C.S.T.B.) en 2020, il est à présent doctorant en géographie sur le rôle des équipements urbains dans le développement de la justice spatiale : les cas des métropoles de Paris et Lyon, à CY Cergy Paris Université. Cette recherche est dirigée par Didier Desponds (PLACES, Pr) et co-encadrée par Laurent Dalmas (CEMOTEV, MCF).  
En mobilisant la riche littérature sur les questions de justice sociale et environnementale, ce projet de recherche vise à mesurer les inégalités locales d’une métropole et d’en saisir les déterminants. En particulier, les politiques mises en place par les villes présentent souvent les aménités comme l’outil privilégié pour réduire les inégalités spatiales. Depuis plusieurs décennies, les métropoles parisienne et lyonnaise connaissent d’importants travaux de renouvellement et requalifications urbaines qui sont l’occasion d’améliorer le bâtit, mais aussi d’installer de nouvelles aménités (parcs, écoles, équipements sportifs, cinémas, etc.).  Il s’agit donc de comprendre le rôle de ces aménités ou équipements sous l’angle des théories de la justice. 
Cette analyse spatiale passe notamment par la construction d’indicateurs de justice locaux, de modélisations économétriques, dans une démarche pluridisciplinaire et de reproductibilité, pour en faire un outil opérationnel de diagnostic des inégalités à destination des décideurs locaux. 


Avenir Géradine MEIKENGANG
Doctorante contractuelle en Géographie depuis 2020 et ses travaux portent sur : « Les costumes patrimoniaux dans les Grassfields du Cameroun : identification, représentations sociales et stratégies de valorisation », à CY Cergy Paris Université, financement obtenu par l'école doctorale Arts, Humanité et sciences sociales. Cette thèse est encadrée par le Pr Elizabeth AUCLAIR, directrice du laboratoire (PLACES). Cette thèse se propose donc de porter un regard analytique sur le costume patrimonial camerounais, afin de définir les éléments permettant de mieux l’identifier et le valoriser aussi bien au Cameroun qu’en Afrique et dans le reste du monde. Il s’agira pour moi de mener des réflexions constructives sur l’avenir du patrimoine matériel et immatériel camerounais pour améliorer sa perception auprès des citoyens, des pouvoirs publics, et de la communauté scientifique nationale et internationale.
Elle sera spécifiquement axée sur l’analyse des acteurs, des publics et des communautés locales, les modes de confection et d’usage, les méthodes d’inventaire des matériaux ainsi que les processus de valorisation culturelle et touristique.
Elle s’attachera donc plus globalement à explorer de quelle manière l’identification, la documentation et la valorisation des costumes patrimoniaux peuvent contribuer au développement culturel et économique local, à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration des conditions de vie des communautés riveraines.

Vinciane Mobio

Lucas Monsaingeon

Chloé Senecat

Doctorante en géographie depuis octobre 2021 après avoir obtenu un financement de l'école doctorale Arts, Humanités, Sciences sociales. Cette thèse, encadrée par Samuel Rufat (PLACES, HDR), porte sur le sujet suivant : « Politiques urbaines de l'Union européenne : Gouvernance multi-niveaux à Berlin, Paris et Varsovie ». Cette recherche vise à comprendre dans quelle mesure la dimension urbaine de la politique régionale de l'Union européenne amène dans un même mouvement une recomposition des espaces urbains et une redéfinition des modalités de gouvernance au sein des villes européennes. Celle-ci permettra de contribuer au débat théorique sur le concept de territorialité et d’apporter un éclairage sur un phénomène en cours, celui de la mise en place d’une gouvernance urbaine multi-niveaux.

Thipphaphone Xayavong
Ingénieur.e.s

Laure Cazeaux
Ingénieur d'étude en traitement, analyse et représentation de l'information spatiale (SIG, Statistiques, Cartographie).Géographe-Cartographe de formation, elle travaille en collaboration  avec les enseignants-chercheurs du laboratoire sur les différentes thématiques de recherches.